Les classes sociales inégales face au déménagement


Visuel de l'article Les classes sociales inégales face au déménagementTous les Français ne déménagent pas de la même façon. Analyse des tendances par classes sociales.

Le chômage freine les déménagements

Avec un taux de chômage estimé à environ 8% aujourd’hui en France, la population a tendance à freiner ses projets de déménagements car le chômage de masse engendre un risque réel et paralyse la population. Alors que la mobilité se voit de nos jours facilitée, les ménages Français déménagent globalement moins fréquemment, et à une distance moins importante. Selon l’Observatoire des Territoires, la mobilité résidentielle diminuerait depuis les années 2000. En effet, la part des Français ayant déménagé entre 1997 et 2001 était de 33%, contre seulement 23% entre 2009 et 2013. Mais cette tendance ne concerne pas l’ensemble des Français.

Une disparité face au déménagement

Les 3 groupes sociaux majeurs, composés des Cadres, Ouvriers et Retraités ne déménagent pas, en quelque sorte, de la « même manière ». Ainsi, les Cadres déménagent à une distance plus importante que les autres, bien souvent vers les grandes métropoles où se concentrent leurs bassins d’emplois. Les Ouvriers quant à eux optent plutôt pour une installation en zone périurbaine ou rurale. Cette classe populaire se déplaçant plutôt à proximité. À titre de comparaison, près d’un cadre sur deux déménage hors de son département, contre un ouvrier sur cinq seulement. Par ailleurs, l’expatriation à l’international touche davantage les Cadres que les Ouvriers. Enfin, les Retraités restent les moins mobiles mais se déplacent souvent plus loin, privilégiant d’une manière générale les littoraux.

Une fragmentation géographique des populations

Une répartition inégale des classes sociales sur le territoire Français est observée. Cadres et Étudiants investissent massivement les grandes métropoles et leurs banlieues, pendant que les Ouvriers se logent en pourtour des banlieues ou à la campagne (phénomène qualifié de « périphérisation des classes populaires »), tandis que les Retraités prennent plutôt quartier sur les littoraux. Résultat, une forte concentration des types de populations est de plus en plus marquée en fonction des zones géographiques du territoire.

Alors, prêt(e) à mieux interpréter les motifs d’un déménagement ?!

Bouton_demande_devis_dem