Comment Pôle Emploi vous aide financièrement à vous installer à l’étranger

Saviez-vous que vos droits aux allocations chômage Pôle Emploi peuvent être également utilisés à l’occasion d’un départ pour l’étranger ?

Conserver ses droits chômage lors d’un départ pour l’étranger

Quitter la France ne signifie pas renoncer à ses allocations chômage si vous êtes en droit d’y prétendre ! En effet, l’an dernier, 18 000 personnes auraient été accompagnées par Pôle Emploi International, et touché ses aides jusqu’au moment de leur embauche à l’étranger. Il existe 7 équipes d’experts en Mobilité internationale, dispatchées sur le territoire français. Les demandeurs d’emploi désirant s’expatrier sont épaulés durant environ 1 an par ces conseillers à l’appui d’outils d’accompagnement à distance.

Des outils en ligne pour vous préparer à l’expatriation

Des outils en ligne sont disponibles pour favoriser votre départ à l’étranger, par exemple :

  • La plateforme EURES – le portail européen sur la mobilité de l’emploi – propose des offres d’emploi en Europe,
  • Des scénarios pédagogiques (« serious games ») qui vous préparent à partir à l’étranger sur le site Emploi-store.

Autres aides financières pour s’installer dans un pays de l’Union Européenne

Si votre intention est d’élire domicile au sein d’un pays européen, des programmes spécifiques dédiés à la mobilité intra-européenne peuvent vous apporter cette opportunité :

  • Erasmus+ (programme de la Commission européenne) : faites un stage de 3 à 6 mois tout en percevant vos allocations chômage, avec la possibilité d’accéder à des aides supplémentaires pour vous héberger. A noter qu’Erasmus+ n’est pas réservé qu’aux étudiants !
  • Pour ceux qui ont entre 18 et 35 ans, découvrez Your First Eures Job : vous pouvez bénéficier d’un soutien financier qui couvre les frais engagés pour chercher un emploi et travailler dans un autre pays européen (allocations forfaitaires pour frais de déplacement lors d’un entretien, participation aux frais de séjour, allocation de déménagement, cours de langues, reconnaissance des qualifications),
  • Si vous avez 35 ans ou plus, découvrez plutôt le programme Reactivate qui vous est destiné.

Des partenariats avec l’Allemagne et le Canada

Des partenariats sont instaurés avec les Offices Franco-Allemand et Franco-Québécois pour la Jeunesse. Ils permettent aux jeunes de partir en stage dans ces pays, à l’appui de bourses qui financent leur séjour. Autant de stages qui peuvent aboutir sur une embauche et donc sur une installation à long terme.

Alors, prêt(e) à tenter l’aventure de l’expat ?!

Vous pourriez également aimer...